Rna
Dna
Differences

Dogme central de la biologie moléculaire

Dans toute cellule, l’information génétique est portée par l’ADN et le fonctionnement est assuré par des protéines. Le transfert de l’information stockée dans l’ADN et sa conversion en molécules fonctionnelles se fait en deux étapes : la transcription qui copie l’ADN en ARNm et la traduction qui le traduit en protéines. Le dogme central de la biologie moléculaire postule que l’ARN est une copie parfaitement fidèle de l’ADN. La séquence de l’ARN est prévisible et le code génétique est universel, il est donc admis que la séquence de l’ADN permet de prédire la séquence de toutes les protéines.

Découverte Genclis des RDD

Au moment où l’ADN est copié en ARNm, il survient 3 types d’erreurs :
1) une substitution de base : la base complémentaire n’est pas insérée mais c’est la base qui la précède ou la suit qui la remplace
2) un gap : la base complémentaire est omise
3) une insertion : une base surnuméraire est ajoutée.
Donc il existe une proportion non négligeable d’ARNm dont le message n’est plus complémentaire de l’ADN. Ces ARNm sont traduits en protéines dont la séquence d’acides aminés n’est pas déterminée par l’ADN, contribuant ainsi à la diversité protéique.
L’infidélité de transcription (IT) est un phénomène normal, augmenté dans le cancer. Ce phénomène ne survient pas de manière aléatoire mais dépend du contexte d’ADN.
L’ADN est transcrit en ARN par l’ARN polymérase II. L’ARN est ensuite traduit en protéine.

Lors d’un événement d’infidélité de transcription, l’ARN polymérase introduit des erreurs dans la séquence de l’ARN.

Substitutions de bases :

Il s’agit du remplacement d’une base par une autre. L’ARN qui porte ces substitutions est ensuite traduit, ce qui conduit à la synthèse d’une protéine dont la séquence est modifiée.
Les changements de séquence d’acides aminés des protéines traduites à partir de ces ARN variants aboutissent soit à un gain soit à une perte de fonction.

Délétions de base :

Les conséquences sur la séquence de la protéine sont beaucoup plus importantes du fait du code génétique. Une délétion de base entraîne un décalage du cadre de lecture de la protéine.
La séquence de la protéine est fortement modifiée (modification de la séquence mais aussi de sa taille). Ces modifications de séquences d’acides aminés confèrent à ces variants protéiques des propriétés physico-chimiques et immunogéniques particulières.

ADN
ARN
Protéine
L’infidélité de transcription décrite ci-dessus se décline dans plusieurs champs d’applications cliniques