Historique de la société

Le Professeur Bernard BIHAIN, Docteur en Médecine, et les docteurs Virginie OGIER et Sandrine JACQUENET fondent la société GENCLIS en tant que Société de Recherche Clinique sous Contrat générant d’1 à 1,2 million de chiffre d’affaires avec un profit supérieur à 20%.
GENCLIS organise une première augmentation de capital à laquelle participent le CM-CIC Investissement et l’Institut Lorrain de Participation afin de développer sa propre gamme de produits.
GENCLIS est la première société à réussir la production et la validation clinique d’un test recombinant pour le diagnostic d’allergie alimentaire :
le produit a changé la pratique clinique en ce qui concerne le diagnostic de l’allergie à l’arachide et a été licencié à PHADIA (maintenant THERMO FISHER).
La même année, GENCLIS dépose un brevet protégeant sa découverte de l’Infidélité de Transcription.
La société engage un programme de recherche translationnelle visant à établir l’utilité clinique de sa découverte de l’hétérogénéité des séquences ARN ou RDD (RNA-DNA Differences).
GENCLIS concourt et se voit obtenir le premier prix (1 million d’euros) de la fondation INNABIOSANTE pour sa découverte des RDD.
Le concept de différences entre séquences d’ADN et d’ARN est établi et confirmé par plusieurs groupes académiques indépendants.
GENCLIS se voit accorder par le NIH (National Institutes of Health) un accès illimité aux données cliniques et de séquençage développées dans le cadre du programme TCGA (The Cancer Genome Atlas).
GENCLIS obtient la première preuve statistique démontrant une association forte entre RDD et sévérité pour le cancer du sein triple négatif (TNBC).
GENCLIS lance la commercialisation de sa gamme de produits allergènes par le biais de partenariats (Hycor Biomedical pour le marché humain et Galileo Diagnostics pour le marché vétérinaire).
La mesure du taux de RDD ouvre de nouvelles perspectives dans la détection de la sévérité de tous les principaux cancers.
La première gamme de produits SeveridiaTM vise à prévoir le risque de récidive de 3 cancers (le TNBC, le cancer du rein à cellules claires et le cancer de la vessie) qui se caractérisent par l’absence de récidive après résection pour une part importante de patients.

6 plateformes technologiques

Statistiques
BioInformatique
Informatique
ingénierie
des
acides
nucléiques
Génie
protéique
immuno-essais
Essais
pré-cliniques
Études
cliniques
Responsables

Dr Benoit THOUVENOT

Dr Stéphane VERDUN

Responsable

Lionel BONNARD

Responsable

Dr Olivier ROITEL

Responsable

Dr Christelle RICHARD

Responsables

Dr Julie TOMASINA

Dr Marion MICHEL

Responsable

Simone BARRAT

Statistiques – BioInformatique – Informatique

Création d’outils informatiques pour traiter, organiser et présenter visuellement les données

Analyses statistiques (Analyse descriptive, Sélection de variables, Discrimination,
Régression, Analyse de survie)

Développement de pipelines informatiques d’analyse de données

Analyse de séquences NGS (contrôle qualité, alignement,…)

Traitement de données à partir de données multiples
(Omics, Elisa, miRNA…)

Conception et gestion de bases de données

ingénierie des acides nucléiques

Extraction ADN/ARN/plasmide à partir de différentes sources : fluides biologiques, cellules,
tissus (biopsie, en paraffine, …), aliments, bactéries

Quantification des acides nucléiques

Design d’amorces et de sondes pour la PCR et la qPCR
PCR, qPCR (ABI 7500® : niveau d’expression des gènes, quantification)

Génotypage

Clonage

Mutagénèse dirigée

Gène synthétique

Génie protéique

Design de gènes (recherche des isoformes, alignement de séquences, … ),
modélisation de la structure 3D de la protéine

Production de protéines recombinantes en bactéries (E. coli) et en levures
(Pichia pastoris) en mode batch
et en mode fed-batch

Purification de protéines naturelles et recombinantes
à partir de matrices complexes, de Corps d’inclusion
et de forme soluble. Chromatographie
(IEX, HIC, SEC, affinité, mixed-mode,
Reverse phase, …)
sur Akta Explorer et Xpress

Validation des protéines purifiées
(pureté, stabilité, activité, immunogénicité, …)

immuno-essais

ELISA et Western blot

Etude de faisabilité de tests d’immuno-essais

Développement et optimisation de tests d’immuno-essais (réactifs, concentrations, temps d’incubation…)

Etude de robustesse de tests d’immuno-essais
(contrôle qualité, robustesse, reproductibilité, répétabilité,
limite de détection, limite de quantification …)

Recherche et dosage d’anticorps spécifiques ou totaux

Essais pré-cliniques

Culture cellulaire (entretien de lignées et extinction génique par ARN interférence)

Pléthysmographie

Calorimétrie

Rédaction de demandes d’autorisation de projet

Membre du comité éthique Lorrain.

Études cliniques

Recueil de données cliniques

Organisation et gestion de sérothèques

Conception et gestion de bases de données patients et échantillons

Interface entre cliniciens et chercheurs

Statistiques – BioInformatique – Informatique
Liste des principales compétences

Création d’outils informatiques pour traiter, organiser et présenter visuellement les données

Analyses statistiques (Analyse descriptive, Sélection de variables, Discrimination, Régression, Analyse de survie)

Développement de pipelines informatiques d’analyse de données

Analyse de séquences NGS (contrôle qualité, alignement,…)

Traitement de données à partir de données multiples (Omics, Elisa, miRNA…)

Conception et gestion de bases de données

Responsables de la plateforme

Dr Benoit THOUVENOT

Dr Stéphane VERDUN

Ingénierie des acides nucléiques
Liste des principales compétences

Extraction ADN/ARN/plasmide à partir de différentes sources : fluides biologiques, cellules, tissus (biopsie, en paraffine, …), aliments, bactéries

Quantification des acides nucléiques

Design d’amorces et de sondes pour la PCR et la qPCR
PCR, qPCR (ABI 7500® : niveau d’expression des gènes, quantification)

Génotypage

Clonage

Mutagénèse dirigée

Gène synthétique

Responsable de la plateforme

Lionel BONNARD

Génie protéique
Liste des principales compétences

Design de gènes (recherche des isoformes, alignement de séquences, … ),
modélisation de la structure 3D de la protéine

Production de protéines recombinantes en bactéries (E. coli) et en levures (Pichia pastoris) en mode batch et en mode fed-batch

Purification de protéines naturelles et recombinantes à partir de matrices complexes, de Corps d’inclusion et de forme soluble. Chromatographie (IEX, HIC, SEC, affinité, mixed-mode, Reverse phase, …) sur Akta Explorer et Xpress

Validation des protéines purifiées (pureté, stabilité, activité, immunogénicité, …)

Responsable de la plateforme

Dr Olivier ROITEL

Immuno-essais
Liste des principales compétences

ELISA et Western blot

Etude de faisabilité de tests d’immuno-essais

Développement et optimisation de tests d’immuno-essais (réactifs, concentrations, temps d’incubation…)

Etude de robustesse de tests d’immuno-essais (contrôle qualité, robustesse, reproductibilité, répétabilité, limite de détection, limite de quantification …)

Recherche et dosage d’anticorps spécifiques ou totaux

Recherche et dosage d’anticorps spécifiques ou totaux

Responsable de la plateforme

Dr Christelle RICHARD

Essais pré-cliniques
Liste des principales compétences

Culture cellulaire (entretien de lignées et extinction génique par ARN interférence)

Pléthysmographie

Calorimétrie

Rédaction de demandes d’autorisation de projet

Membre du comité éthique Lorrain.

Responsables de la plateforme

Dr Julie TOMASINA

Dr Marion MICHEL

Études cliniques
Liste des principales compétences

Recueil de données cliniques

Organisation et gestion de sérothèques

Conception et gestion de bases de données patients et échantillons

Interface entre cliniciens et chercheurs

Responsable de la plateforme

Simone BARRAT

Équipe dirigeante

Bernard Bihain, MD, PhD, PDG

Bernard a créé Genclis en 2004. Après un Doctorat en Médecine de l’Université Libre de Bruxelles, Bernard a entamé un internat en chirurgie qu’il quitte pour se consacrer exclusivement à la recherche dans le cadre d’un post-doctorat à l’Université Columbia, New York, États-Unis. Il est ensuite nommé assistant Professor de Physiologie à l’Université de Louisiane, Nouvelle-Orléans, États-Unis. Bernard est reçu au Concours de directeur de recherche de l’Inserm et devient Professeur et Président du Département de Biochimie de l’Université de Rennes où est créée l’unité Inserm 391, qu’il dirige. Il prend ensuite la direction du département de Génomique Fonctionnelle de Genset, société de génomique cotée en bourse et revendue à Merck-Serono. Il devient ensuite CSO de Valigen qu’il quitte pour se consacrer à la création de Genclis. Il a activement contribué à l’émergence des technologies génomiques, son pragmatisme de chirurgien est le moteur des activités translationnelles de Genclis. Bernard est l’auteur de plus de 50 publications dans des revues à comité de lecture. Ses travaux sont cités dans plus de 5000 articles scientifiques.

Marie Brulliard, PhD, Vice-Présidente des Opérations

Marie a rejoint Genclis au moment de sa création, en 2004, et est aujourd’hui directrice des opérations. De 2009 à 2014, elle a constitué et dirigé une équipe de bioinformaticiens, biostatisticiens et informaticiens. Elle a auparavant réalisé une thèse de bioinformatique sous la direction de Bernard Bihain. Les travaux de Marie sont à l’origine de la découverte de la variabilité de la transcription. Marie est titulaire d’un doctorat de l’Institut National Polytechnique de Lorraine et major de l’École Nationale Supérieure d’Agronomie et des Industries Alimentaires.

Sandrine Jacquenet, PhD, Vice-Présidente Allergie

Sandrine a co-fondé Genclis en 2004. En charge des activités de service et de recherche en allergie depuis 2005, elle a notamment été chef de projet sur le développement et le contrôle qualité d’une margarine sans lait et sans arachide vendue par St Hubert depuis 2007 et sur la mise au point du test d’allergie à l’arachide licencié à Phadia en 2007. Sandrine fait partie du groupe de travail sur les allergènes moléculaires de la Société Française d’Allergologie. Auparavant, elle a travaillé à l’École Normale Supérieure de Lyon en tant que chercheur post-doctorat en virologie humaine. Sandrine est titulaire d’un doctorat en Biologie Structurale, Moléculaire et Cellulaire de l’université de Nancy.

Virginie Ogier, PhD, Vice-Présidente Oncologie

Virginie a co-fondé Genclis en 2004. En 2007, avec la découverte de l’hétérogénéité des séquences d’ARN, elle focalise son activité sur les différentes applications de cette découverte dans le cancer. De 2004 à 2007, elle a été chef de projet sur les différents contrats de service de Genclis. Elle est depuis 2007 en charge de la R&D cancer. Virginie est titulaire d’un doctorat en biologie structurale, moléculaire et cellulaire de l’Université Henri Poincaré de Nancy (France).

Conseil scientifique

Pr FRANKLYN G. PRENDERGAST, MD, PhD

Dr Franklyn G. Prendergast, est Professeur Émérite Edmond et Marion Guggenheim de Biochimie et Biologie Moléculaire et Professeur honoraire de Pharmacologie Moléculaire et Thérapie Expérimentale, à la Mayo Medical School, Rochester.
Dr Prendergast a obtenu avec honneurs son diplôme de médecine de l’univesité de West Indies en Jamaïque. Après une maîtrise de physiologie à l’université d’Oxford, Dr Prendergast a ensuite obtenu son doctorat de Biochimie à l’Université du Minnesota/Mayo Graduate School.
Dr Prendergast a été président du département de biochimie et de biologie moléculaire et Directeur de recherche à la Mayo Clinique à Rochester de 1989 à 1992. De 1989 à 1996, il a été membre du conseil de direction de la Mayo Clinique. De 1992 à 2009, Franklyn est membre du conseil d’administration de la Mayo Clinique et de Lilly. Actuellement il est membre émérite du conseil de direction et du conseil d’administration de la Mayo Clinique et directeur émérite du centre de médecine personnalisée de la Mayo Clinique. Dr Prendergast a reçu de nombreux honneurs et récompenses.

Dr HEINZ BODENMUELLER, PhD

Le Docteur Heinz Bodenmueller est un spécialiste dans la découverte de biomarqueurs du cancer et leur validation clinique. Sa principale découverte est le CYFRA21-1, un biomarqueur sérique permettant la surveillance thérapeutique et la détection précoce des rechutes des cancers broncho-pulmonaires non à petites cellules.
Heinz apporte à GENCLIS son expérience dans la découverte et le développement industriel des biomarqueurs et son expertise en biochimie développées au cours de ses 20 années de carrière dans le domaine du diagnostic notamment chez Boehringer Mannheim et chez Roche. Heinz dispose d’une connaissance approfondie des réseaux de biobanques et de leurs systèmes de contrôles de qualité. Il permet ainsi à Genclis d’accéder à des échantillons diversifiés et très précieux.

Pr JEAN-PIERRE ARMAND, MD

Le Dr JP Armand a consacré une grande partie de sa carrière aux nouveaux mécanismes de l’oncogenèse et aux phases précoces du développement des molécules innovantes.
D’abord chercheur à l’Université Columbia de New York, il a rejoint l’Institut Claudius Regaud à Toulouse, où il a dirigé le département d’oncologie médicale jusqu’en 1984. Durant les 23 années qui suivirent, il occupa successivement à l’Institut Gustave Roussy (IGR) les postes de Directeur Général à l’IGR3, puis chef du département d’oncologie médicale à l’IGR2 et enfin Directeur Marketing au département de l’innovation et du développement à l’IGR. Après 5 ans comme Directeur Général de l’Institut Claudius Regaud à Toulouse, il est maintenant de retour à l’IGR comme consultant au Département d’Innovations Thérapeutiques et d’essais Précoces (DITEP). Il se concentre à présent sur les nouvelles thérapies dédiées aux patients en échec thérapeutique. Il fait preuve d’un investissement personnel dans les Biotechs spécialisées dans le domaine du cancer.
Bien qu’expert en oncologie du sein, ORL et neuro oncologie, le premier champ d’investigation du Dr Armand est le développement de nouveaux agents anticancéreux en phases précoces, phases 1 et 2. Fondateur du DITEP, dans les années 80, il fut le premier au monde à réaliser à l’IGR les phases I de nombreux médicaments maintenant utilisés en routine, et plus récemment des thérapies ciblées.

Pr FRANÇOIS AMALRIC, PhD

Chimiste de formation, François Amalric a débuté sa carrière comme chercheur au CNRS. Après un stage post doctoral de deux ans à CALTECH (USA), il a créé une équipe de recherche en 1977 au CRBGC, laboratoire du CNRS à Toulouse. Nommé professeur de Biologie Moléculaire à l’Université Paul Sabatier (Toulouse) en 1986, il a pris la direction du Laboratoire de Biologie Moléculaire des Eucaryotes (UPR 9006-CNRS) en 1992, poste qu’il a occupé jusqu’en 1998. De 1996 à 1997, il a également dirigé le Département de Biologie Médecine Santé du Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Il a ensuite dirigé l’Institut de Pharmacologie et de Biologie Structurale (IPBS-UMR 5089) jusqu’en 2008, date à laquelle, il est devenu Professeur Emérite de l’Université Paul Sabatier.
Il s’est tout d’abord intéressé à la biogenèse des ribosomes dans les cellules eucaryotes, puis au contrôle de la prolifération cellulaire dans les cellules tumorales. Ceci l’a conduit à développer une nouvelle thématique sur les facteurs de croissance et en particulier le FGF2 et à s’intéresser aux différents phénotypes des cellules endothéliales.
En parallèle de ses activités d’enseignement et de recherche, François a été Conseiller du Président de l’Institut National du Cancer (INCa) pour la Recherche et Directeur du Département Biologie du Cancer de 2005 à 2007 et a été membre de plusieurs Conseils Scientifiques dont celui du Pôle de Compétitivité « Cancer-Bio-Santé » de Toulouse qu’il préside depuis 2009.